• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Toujours plus de rénovations

Toujours plus de rénovations - Gérard Dubreuil

J’ai fait de ma passion de la rénovation de vieilles maisons, un métier plus que temps plein. En fait, c’est quasiment une mission.

En effet, j’adore me procurer de vieilles maisons, pour ensuite les revendre. Je crée des atmosphères, je conçois des univers qui vont de pair avec le quartier, la clientèle que l’on cible. Bref, je ne fais pas toujours la même chose. Chaque projet est un monde en soi, et je m’y plonge entièrement.

Pour arriver à créer ces projets, ça prend non seulement, un cerveau créatif, mais aussi, une vision rigoureuse des choses. Je me dois aussi d’être très bien entourée. Que serais-je sans mon entrepreneur général qui m’aide à ne pas excéder les budgets et a tout faire dans les temps, mon partenaire qui s’occupe de demander une soumission couvreur Trois Rivières, mon designer, mon menuisier, mon plombier de Laval, etc. J’ai une équipe en or, et je la traite avec beaucoup de respect. C’est super important pour arriver à des résultats inégalés.

Ensuite, il faut vendre. Et pour cela, j’ai le meilleur agent en ville, et il arrive pas mal toujours à me trouver d’excellents clients. Je choisis mes maisons dans de bons quartiers, donc ça se vend comme des petits pains chauds. 

Parfois, elles sont si belles, que j’aimerais les garder, mais bon, c’est mon gagne-pain, donc pas question de les retenir.

Mes prochains objectifs, offrir des produits plutôt en campagne. Je sais qu’il y a un fort marché pour ça. C’est tellement important de s’offrir de nouveaux défis, et de proposer de nouveaux produits lorsque nous sommes entrepreneurs. Surtout, que la croissance doit se déployer en diversifiant son offre. Je ne veux pas épuiser mon modèle d’affaires.

Et vous entrepreneurs, comment diversifiez-vous vos produits et services ? C’est toujours un plaisir que de vous lire, et de partager connaissances et expériences avec vous.

À propos de l’auteur :

author

Même si au départ la technologie n’était pas du tout mon créneau de prédilection, j’ai très rapidement développé une véritable passion pour l’internet. C’est grâce à mon jeune garçon – qui m’a initié au Web – que j’arrive maintenant à développer une communauté en ligne. C’est parallèlement à ma carrière de représentant publicitaire que j’écris à chaque semaine des billets de blogue qui parlent d’une panoplie de sujets parlant de tout et de rien. Non mais, quel duo du tonnerre!